E-commerce – Comment gérer vos produits supprimés ou out of stock ?

Soumis par Anne-Laure Becquart le mar, 07/07/2015 - 16:13 dans e-commerce, SEO

Le dilemme de l’e-commerçant

Si vous possédez une boutique en ligne, cette question a déjà du vous titiller un bon nombre de fois : que faire lorsqu’un produit est supprimé de votre catalogue ? Ou alors si ce produit n’est indisponible que temporairement ? Redirections ? 404 ? 410 ? En SEO, cette question est d’autant plus cruciale puisqu’un grand nombre de 404 peut être largement pénalisant par notre ami Google. Et quand on ajoute à ça, l’expérience utilisateur, il devient difficile de faire un choix …

Pour vous aider à mettre en place une véritable stratégie pour vos produits supprimés ou out of stock, ce petit article vous permettra certainement d’y voir plus clair.

SEO et produits supprimés

Lorsqu’un produit est supprimé d’une boutique en ligne, il n’apparait bien évidemment plus dans les pages catégorie de votre site. Normal, dans le cas contraire, ce serait comme faire ses courses dans un supermarché dons les rayons sont à moitié vides. Frustrant, déprimant, sentiment de sinistrose intense. 

Pourtant, si un article n’existe plus dans votre catalogue, ça ne veut pas dire qu’il n’existe plus dans l’index de notre cher Google ! Eh bien oui ma bonne dame, cette url peut éventuellement être accessible depuis un autre site ou même depuis l’index d’un moteur de recherche (et d’autant plus si celle-ci était positionnée sur une requête). Cette Url est donc toujours accessible pour les internautes ainsi que pour les robots qui, si rien n’a été mis en place,  atterriront sur une page 404 (une page non trouvée). En laissant vos produits supprimés en 404, vous risquez à la longue d’avoir autant (et même plus) d’URL « valides » que de 404.  

Comme nous le disions en introduction de cet article, un grand nombre de pages 404 va renvoyer un signal peu valorisant à notre ami Google qui risque de vous pénaliser, ce qui impactera vos positionnements. 

Si en plus vous possédiez des backlinks vers ces produits supprimés et répondant en 404, le deuxième effet KissKool est que vous perdez forcément le jus que vous transmettait ce lien mort … 

Avant de paniquer, posez-vous, prenez le temps de lire cet article et vous y verrez beaucoup plus clair par la suite. 

Dans le cas d’un produit remplacé

Le doudou luminoux vert à pois ne se fait plus et vous comptez le remplacer par le doudou luminoux vert ? Dans ce cas, si vous avez la possibilité de conserver l’url (sans la changer hein) il vous suffit juste de changer légèrement le contenu de la fiche produit et le tour est joué ! Vous conservez votre positionnement, votre linkjuice, pas de redirection à mettre en place (puisque l’ancienne url est recyclée)… Bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! Par contre, il faut que l’url soit réutilisable et qu’elle ne contienne pas de paramètres relatifs à l’ancien produit. Si ce n’est pas le cas, il faudra malheureusement procéder à une redirection 301 de l’ancienne url vers la nouvelle.

Dans le cas d’un produit out of stock (temporairement)

Lorsqu’un produit est en rupture de stock de manière temporaire, l’essentiel du travail va se faire au niveau de l’expérience utilisateur. En effet, si le produit n’est indisponible que pour quelques jours, vous devez le garder actif dans votre catalogue. L’url est toujours accessible, répond en 200 et vous ne perdez ni vos positions, ni votre link juice. 

Dans ce cas, il faut essayer de ne pas interrompre votre client dans son impulsion d’achat. Votre page produit doit clairement indiquer que le produit est en rupture de stock, et pourquoi pas afficher un délais de réapprovisionnement. Le bouton d’ajout au panier doit être grisé ou même remplacé par un système d’alerte grâce auquel votre client pourra être informé de la disponibilité de votre produit. Vous pouvez par la même occasion en profiter pour lui proposer des produits similaires. Vous pouvez également offrir la possibilité de pré-commander l’article en étant clair sur les délais de réapprovisionnement et de livraison. 

De cette manière vous mettez toutes les chances de votre côté pour ne pas décevoir votre prospect et ne pas le pousser à effectuer son achat ailleurs que chez vous.

Pensez Cross Canal

Dans le cas où vous ne seriez pas Pure Player, que vous posséderiez également une boutique avec pignon sur rue, le top du top serait de penser Cross Canal ! Lorsqu’un produit n’est plus disponible en ligne, il peut encore l’être en magasin. Dans ce cas, il vous serait possible de proposer à l’internaute de réserver son produit en ligne et de venir le récupérer en magasin. La contrainte est de faire communiquer la gestion des stocks en ligne et en magasin. Vous gardez de cette manière la fiche produit en ligne, Vous amenez votre e-client à découvrir votre boutique « en dur » et surtout, vous ne le coupez pas dans son impulsion d’achat. L’expérience utilisateur reste continue, cohérente et vous entrez dans une logique « Cross Canal » plutôt que « multi canal ». 

Dans le cas d’un produit définitivement supprimé 

La question la plus problématique reste celle du produit définitivement supprimé de votre catalogue. Ce produit ne doit bien évidemment plus figurer dans vos pages listes. Mais que faire de l’url qui est toujours (peut-être) indéxée ?

  • Si vous possédez un produit approchant, redirigez en 301 l’url du produit supprimé vers la page du produit approchant ou similaire. 
  • Si aucun produit de substitution n’existe dans votre catalogue, redirigez votre produit supprimé vers la catégorie supérieure
  • Si ce produit n’était pas correctement positionné ou ne recevait quasiment pas de trafic, laissez le générer une erreur. On préférera une 410 plutôt qu’une 404. En effet, la 410 indique à Google que la page est définitivement supprimée, et la désindexera rapidement. 
  • Vous possédez un très gros site, plusieurs milliers de références ? Ne paniquez pas. Matt Cutts conseille dans ce cas de mettre en place la balise unavailable_after qui indiquera la date d’expiration de votre produit supprimé au moteur de recherche : 

<meta name="googlebot" content="unavailable_after: 07-Jul-2025 18:00:00 est" />

Cette balise permet d'indiquer au robot que la page ne sera plus disponible après le 7 Juillet 2025 à 18h, et qu'il faut donc la désindexer après cette date. 

Les plugins qui vont bien 

Heureux sont ceux qui ont opté pour un site développé à l’aide d’un CMS. En effet, vous allez avoir l’occasion de gérer ces produits supprimés à l’aide de Modules/plugins/extensions qui s’occuperont de (presque) tout à votre place. Elle est parfois belle la vie non ?
Attention, la configuration de ces modules est cruciale, mal configuré, vous pouvez faire pire que mieux ! N'hésitez pas à demander l'aide de votre agence SEO préférée pour vous dépatouiller de cette configuration de module. 

Exemple de module pour Prestashop

Outlet & fins de série

Nombreux sont les e-commerces qui ont décidé d’opter pour une catégorie « Outlet » ou « soldes » ou assimilés où les produits en fin de série finiront leur vieux jours avant de sombrer dans les oubliettes. Cette pratique peut être une bonne méthode et surtout en terme d’expérience utilisateur. En SEO, un point reste crucial.
ATTENTION à vos urls ! Je m’explique :
Votre doudou luminou vert, de la catégorie doudou-peluche avait pour url :

  • >> Mon-site.com/doudou-peluche/doudou-luminoux-vert

Toutefois, celui-ci arrivant en fin de vie, vous décidez de l’envoyer (couler de vieux jours) dans la catégorie soldes … Et là, mal informé, vous risquez le duplicate content. L’url devient :

  • >> Mon-site.com/soldes/doudou-luminoux-vert

Et en toute innocence, vous ne mettez pas de redirection 301 en place entre l’ancienne et la nouvelle url… Le mieux dans ce cas est que le doudou luminou soit certes rangé dans la catégorie « Soldes » mais qu’il conserve son url propre et unique. Vous éviterez ainsi tout risque de duplicate, de 404 ou autres parasites.

Le jus dans tout ça ? !

Vous conservez l’url qui est mise à jour avec du nouveau contenu : aucune perte de référencement. Votre title doit cependant rester proche de l’ancien. Vous optez pour une redirection 301 vers un produit ou la catégorie supérieure : on donc conserve l'essentiel du "jus". Les backlinks qui pointaient vers votre produit ne sont pas perdus.

Derniers conseils pour gérer vos produits supprimés

Jeune Padawan, il ne sert à rien de vouloir conserver du jus à tout prix :

  • Le produit ne recevait pas de trafic, était mal référencé : à quoi bon mettre en place une 301 pour transmettre un jus quasi nul ? La 410 fera l’affaire ...
  • Les redirections 301 enchainées après plusieurs ruptures successives, tu éviteras à tout prix.
  • Les redirections vers des catégories qui n'ont rien à voir, tu éviteras aussi
  • Une redirection vers la homepage tu feras si vraiment tu n’as pas d’autre choix. Par exemple, si le produit était très bien positionné dans Google, générait un trafic de foufou et qu'aucune URL de niveau inférieur à la page d'accueil n'est adaptée (ce qui est normalement rare).

On dit merci qui ? Merci Bibi ...

Et vous aimerez dans le même genre :