En 2020, amortissez vos dépenses SEO pour augmenter vos bénéfices !


La conjoncture économique exceptionnelle de cette année a imposé à bons nombres d’entreprises de faire des virages stratégiques importants, parfois hasardeux, souvent subi, au moins imprévisibles. Réduction des budgets publicitaires ou accélération des investissements, l’important a été de réagir.
L’heure est au bilan, et bientôt au bilan comptable. Nous vous proposons dans ce billet de vous présenter une manière simple de faire plus de bénéfices si vous avez fait le choix comme bons nombres de nos clients d’accélérer vos dépenses en référencement naturel ; si vous ne l’avez pas fait il est encore temps d’investir en SEO avant la clôture votre exercice fiscal 😉  

Que votre travail en SEO ait déjà payé ou non, votre bénéfice aurait pu déjà augmenter sans même que vous, votre patron ou votre direction financière, vous en rendiez compte, explications :

Immobilisez votre SEO

Vous retrouvez vos immobilisations comptables à l’actif de votre bilan. Souvent vous n’y prêtez pas attention et c’est votre expert-comptable qui se charge de tenir à jour cette case qui ne vous intéresse pas… Nous vous proposons ici d’aider votre expert comptable à la remplir pour augmenter vos bénéfices.
Une immobilisation comptable est une valeur économique positive du patrimoine de l’entreprise qui a pour objectif de lui créer des ressources. Par exemple, la valeur du camion aménagé d’un food-truck est une immobilisation puisque celui-ci lui permet de vous vendre de bons burgers et donc de faire du chiffre d’affaires.
Il existe 3 types d’immobilisations. Dans notre exemple précédent, il s’agit d’une immobilisation corporelle c’est à dire un actif physique, bref vous pouvez la toucher ; celle-ci est souvent facilement identifiable par votre expert comptable qui l’amortit selon des règles courantes sans même vous en parler. Votre expert comptable remplira sans votre aide également les immobilisations financières. Mais pour le 3ème type, les immobilisations incorporelles qui nous intéresse dans cet article, nous vous conseillons de vous y pencher plus précisément !
Une immobilisation incorporelle est donc un actif de l’entreprise qui est censé créer des ressources mais qui n’a pas substance physique et n’est pas monétaire. Les experts comptables ont appris rapidement à y imputer la valeur de votre site internet, si il est actif, c’est à dire si vous générez du chiffre d’affaires grâce à celui-ci. Mais souvent, les frais engagés (achats de prestations de services ou développement interne) pendant la phase d’exploitation de votre site sont enregistrée dans les charges… Pourtant s’ils permettent de générer du CA futurs, ils peuvent être immobilisés !
Ainsi, à l’instar des dépenses de création de votre site internet, et contrairement aux dépenses publicitaires tel que l’adwords, vos dépenses de référencement naturel sont aussi en grande partie immobilisables.

Amortissez vos dépenses SEO !

« Ok, je peux immobiliser mon SEO… mais à quoi ça sert ?”

Concrètement, ça ne sert pas à grand chose si vous ne l’amortissez pas. En effet, les investissements sont générateurs de dépenses mais peuvent augmenter votre bénéfice et améliorer votre trésorerie et donc votre capacité d’auto-financement dans la durée si vous savez prêter attention à leur amortissement. Et si les experts-comptables n’enregistrent pas les dépenses de SEO dans les immobilisations, ils ne sauront pas non plus comment l’amortir si vous ne les aidez pas. Alors, nous allons tenter de vous présenter les mécaniques et intérêts de cet amortissement.

Faisons simple, imaginons que vous venez de dépenser 10 000€ en référencement naturel, et que vous et votre expert comptable considérez que cette dépense va vous permettre d’augementer durablement votre CA pendant 4 ans, vous pouvez donc amortir la valeur de cette immobilisation sur 4 ans. Alors votre bénéfice ne sera impacté que du quart chaque année pendant 4 ans. Contrairement à une lecture de votre trésorerie, l’année 1 vous augmentez donc votre bénéfice de 7500€, les 3 années suivantes vous le réduisez de 2500€.Cette méthode d’amortissement est parfaitement adaptée au dépenses de SEO qui sont généralement plus intenses au démarrage du projet et dont les effets se font dans la durée. Par exemple, l’optimisation technique de votre site internet qui n’est alors clairement pas une « dépense publicitaire » ou des « frais de catalogue ».
Attention, tout de même ce n’est pas si simple… En réalité, il convient de découper les dépenses SEO en 2 parties : celles qui se rapproche des modifications de votre site internet qui sont alors amortissables, des autres qui sont des charges… En effet, selon les normes comptables, le référencement (enregistrement auprès des moteurs de recherche, création de nouveaux liens et mise à jours des liens existants, analyses d’utilisation…) doit être considéré comme une charge (et non une immobilisation).


Ainsi après discussion avec votre expert-comptable, vous pourrez certainement amortir une partie de votre SEO :

  • si il s’agit de dépenses permettant l’ajout de nouvelles fonctionnalités ou caractéristiques 
  • ET si il permet à votre entreprise de générer des avantages économiques futurs au-delà du niveau de performance défini à l’origine

Pensez-y aussi quand vous définirez vos budgets pour l’année prochaine ! Ils sont certainement supérieur à ce que vous croyez !

<