Google affiche dorénavant les Podcasts sur les pages de résultats !


Il y a deux semaines de cela, vous avez peut-être vu apparaître sur vos fils d’actualité Twitter des Hashtags #IO2019. Mais qu’est-ce que L’I/O ?

C’est un événement organisé par la firme de MountainView signifiant Input/Output, repris dans le Leitmotiv “Innovation for the Open. Il a pour objectif de communiquer sur les sorties de ses nouveaux produits et de ses nouvelles fonctionnalités.

A cette occasion, de nombreuses annonces ont été effectuées. Parmi elles, la SERP (Search Engine Results Page) voit un nouvel élément apparaître : le Podcast.

Retour sur le phénomène avec quelques chiffres et usages, avant d’aborder le point SEO.

1. Le plein boom des podcasts aux USA et en France (2013-2019)

En avril 2019, plus de 700 000 émissions et 29 millions d’épisodes dans 100 langues aurait été dénombrées, et ces chiffres ne feraient que s’accroître de jour en jour. Revenons sur quelques chiffres pour pouvoir mesurer cette effervescence.

a. Les USA : La terre natale du Podcast

Alors qu’en 2013, 12% de la population américaine en écoutait tous les mois, ils seraient 3 fois plus nombreux en 2019.

Avant tout, les chiffres qui impressionnent, ce sont l’attention et la rétention des auditeurs. Une large majorité (80%) écoutent une grand partie si ce n’est l’intégralité d’un épisode, et ils en consommeraient 7 par semaine en moyenne.

b. La France : grand consommatrice de contenu audio

Debut 2019 en France, les études nous affirment que 39% des Français en écoutent régulièrement dont 50% de CSP +. La qualité d’attention est identique dans l’hexagone :

  • 9 personnes sur 10 poursuivraient leur écoute, après leur premier épisode,
  • 74% des auditeurs se souviennent d’une publicité entendue pendant l’écoute
  • 51% auditeurs auraient déjà été amené à l’achat d’un produit suite à l’écoute d’un podcast

Les chiffres sont à prendre avec précaution car les américains, comme souvent, semblent bien en avance sur la consommation de ce contenu. Cependant, ces statistiques nous permettent de comprendre l’influence et les perspectives de ce type de contenu audio.

c. Prolongement des médias traditionnels vs outils de (Personnal) Branding : les différents usages

En France, il semble pour le moment principalement utilisé par les émissions radio, voire de télévision comme le prolongement de leur média traditionnel.

Parmi les Top podcasts répertoriés sur l’application Google, on y retrouve entre autre les “Grosses têtes” de RTL, “l’After foot” de RMC, la “revue de presque” de Nicolas Canteloup sur Europe 1…

Des acteurs comme The Family, “accompagnateur de start-up sur le long-terme” comme elle s’auto-qualifie, utilise ce média pour promouvoir du contenu sur l’entrepreneuriat, avec “Koudetat”.

En revanche, ce sont les américains qui nous montrent la voie sur le champs des possibilités, avec des entrepreneurs qui l’utilisent comme outils de personal Branding.

Des auteurs ayant connu de grand succès en développement personnel ou en business, à l’image de Brendon Burchard ou Tim Ferris, utilisent le podcast comme le prolongement de leur livre, afin de garder contact avec leurs “fans”.

Dans le domaine, Gary Vaynerchuck fait probablement parti des plus actifs jusqu’à ce jour. Serial entrepreneur, très actif sur les réseaux, investisseurs, auteurs et gérant d’une agence média, il ne cesse de dire que le Podcast est aujourd’hui ce qu’était la radio hier, et qu’il peut devenir un levier très important pour tout business.

En plus de son quotidien de CEO, il cultive une importante ambition de Personal Branding, “for the legacy” (l’héritage, son immortalité), dit-il, par le biais de son émission « The GaryVee Audio expérience« .

Enfin, ce dernier pense que les podcasts ne sont pas réservés au “personal branding”. Il encourage toute entreprise à créer le sien, sur n’importe quel sujet, pourvu qu’ils soient capables de leur fournir du contenu audio à forte valeur ajoutée.

2. Après leur application, Google adopte le format Podcast sur la SERP

a. Le premier pas de Google, avec son application en été 2018

Fort de ces chiffres, la firme américaine avait déjà pris en compte cette tendance en créant en juin 2018 une application dédiée aux podcasts, prénommée … “Podcast” ! (That’s called marketing).

L’application n’aura pas vraiment connu le succès espéré, téléchargée à seulement 1 million de reprises environ. Loin des 180 millions d’auditeurs potentiels de la plateforme Spotify, qui a rajouté sa fonctionnalité “contenu audio” 4 à 5 mois après, en Octobre 2018.  

b. Un nouveau venu dans la SERP

Face à cette situation, Google est allé plus loin en incluant les podcasts directement dans ses pages de résultats. C’est Zack Reneau-Wedeen (@ZackRW), chef de produit dédié à ce média, qui l’annonce sur twitter le 9 Mai 2019.

Les créateurs de contenu de ce type pourront donc l’optimiser et expérimenter les bénéfices de cette nouvelle feature SEO.

c. Quelle forme prend la nouvelle fonctionnalité ?

Les Podcasts peuvent prendre différentes apparences sur la SERP. Lorsque les podcasts ne sont pas optimisés et qu’aucune plateforme n’apparaît sur la SERP, vous pourrez tomber sur ce genre de pages de résultats : C’est à dire sans podcast directement disponible.

TOP 7 d’une requête reprenant le nom d’un podcast non optimisé SEO

Lorsque nous venons inclure le mot “podcast” dans la requête, du contenu audio apparaît. La particularité ici réside dans le fait que ce soit la plateforme Apple qui se positionne. Cependant, lorsque vous appuyez sur “Play”, une page podcast.google.com/ apparaît. Une manière pour Google, de venir capter le trafic des plateformes concurrentes et (tenter de) promouvoir leur application.

Page de résultats d’une requête incluant “podcast”, non optimisé
La page apparaissant après le clic sur la touche « Play » du Podcast

Finalement, pour voir, à ce jour, l’apport la plus complète de cette nouvelle fonctionnalité, il faut reprendre la démonstration de Google avec l’émission “Wait wait … don’t tell me”.

Ici, en tapant simplement le nom du podcast, les derniers contenus audio provenant de l’URL du créateur s’affichent et sont intégrés dans la page de résultats, par le biais d’une requête n’incluant pas le mot-clé “podcasts”.  

Le cas de podcasts totalement optimisés SEO

En cliquant sur “play”, vous serez envoyé sur la page (podcast.google.com/) précédemment évoquée. Dans ce cas de requête de notoriété, vous perdez du trafic sur votre propre website au profit de l’appli de la firme américaine. Reste à voir si les créateurs de contenu y trouveront leur compte.

3. Conclusion

Finalement, nous voyons que Google a attendu près de 5 ans avant de vraiment agir et tenter de tirer profit de l’explosion des podcasts. Des entreprises telles que Spotify et Deezer semblent profiter d’une meilleure situation pour capitaliser sur eux. Google tente d’exploiter son moteur de recherche pour fournir plus de contenu aux internautes, et promouvoir son application.
Le temps nous dira si cette nouvelle fonctionnalité aura un réel impact, pour les producteurs de Podcast comme pour les auditeurs/internautes.

Et vous, que pensez-vous du Boom du contenu Audio ces dernières années ?

En tant qu’indépendant ou entreprise, voyez-vous les avantages d’en créer une ?

Vous avez déjà votre Podcast et vous souhaitez l’optimiser sur les pages de résultats ?

Faites-le nous savoir, laissez-nous un commentaire et nous vous dédierons un article supplémentaire, cette fois plus technique !

<

ou contactez-nous au