Identifier ses Top landing-pages et gagner des places rapidement


Identifier ses Top landing-pages et gagner des places rapidement
Notez cet article !

La technique de la Shooting-liste SEO

 
Je vous propose aujourd'hui un exercice pratique pour trouver quelles pages de votre site optimiser en priorité. L'objectif est bien sûr de gagner des places rapidement, sans passer par des techniques de linking poussives, mais bien en optimisant vos pages et vos contenus selon une analyse fine et travaillée.
 
Il y a un peu de travail préliminaire mais rien de vraiment compliqué.
 
L'exemple que je vais prendre se base sur la thématique du billard, avec un site que nous appellerons www.mon-site-billard.com
 
Les outils nécessaires: 
– Excel 
– SemRush ou Yooda Insight (Essai gratuit 30 jours)
– Un outil pour compter l'occurrence d'un mot sur une page
– Un crawler (xenu, screaming frog, crawler maison etc.)
– Google Webmasters Tools
 

Connaitre ses positions et récuperer ses informations clés

 
Récupérez vos positions grâce à des outils comme SemRush et Yooda Insight. Vous aurez ainsi les mots clés, les volumes de recherches mensuelles, le nombre de pages dans les serps et surtout, votre URL positionnée par mot clé. 
C'est notre base. 
 
Collez vos positions dans un onglet de votre tableau Excel. Je l'ai appelé "Positions actuelles client"
 
Effectuez ensuite un crawl interne de votre site pour récupérer les données de structures intéressantes. Dans l'exemple, je n'ai sélectionné que les balises Titles. Mais vous pouvez aller bien plus loin, notamment en récupérant le nombre de liens internes., les backlinks par URL, le trafic récupéré par mots clés, etc. Ces données sont disponibles sur Google Webmasters Tools
 
Créez d'autres onglets sur votre tableau pour conserver ces informations. Nous en aurons besoin plus tard.
 
 

Récupérer les mots clés thématiques depuis ses concurrents 

 
Pour cela, aspirez les positions des principaux concurrents sur votre marché depuis SemRush ou Insight. J'en ai sélectionné 14 pour l'exemple. Collez tout à la suite, et triez par ordre alphabétique. Ça sera plus simple pour le choix de vos mots clés. 
 
Personnellement, je ne garde que le NDD des concurrents pour une meilleure visibilité et, grâce à un tableau croisé dynamique basique, je compte le nombre de mots clés positionnés par concurrents. C'est le petit côté benchmark 🙂 
 
Dans notre onglet "Données brutes ", vous aurez logiquement des doublons. C’est normal. Dans la sélection des mots clés pertinents, je ne garderai que le leader SEO sur chaque mot clé sélectionné
Cela pour une meilleure visibilité du marché et des acteurs présents sur ma liste. 
 
 
 

Le tri et la sélection de vos mots clés

Pour cette partie, chacun a ses petites astuces et son coup de patte. L'expérience et la connaissance du secteur jouent également sur la pertinence des mots clés retenusEh oui, il n'y a pas que les volumes dans la vie !

Dans mon exemple, j'ai une liste de données brutes qui représente à peine 3500kw. Pour en garder au final 167. Un conseil, ne sélectionnez pas uniquement les mots clés sur lesquels vous êtes en 1re position… Ce n'est pas le but de l'exercice.
 
Si vous rencontrez des doublons, sélectionnez le leader sur le mot clé. Pas vous. Vous retrouverez vos positions plus tard. Pour cette sélection, nous pouvons nous baser sur plusieurs critères : la cohérence avec votre stratégie marketing ; le rapport volume/concurrence ; le nombre de concurrents directs positionnés sur le mot clé ; l'orthographe et le bon sens. 
 
Grâce à l'outil de tri de notre tableau Excel, sélectionnez votre liste et exportez là dans un nouvel onglet. Onglet que nous appellerons Liste de KW stratégiques
 
Nous avons notre liste de mots clés. Nous allons pouvoir tout recouper et obtenir ce qui nous intéresse : Nos top landing pages SEO à optimiser
 

On range, on recoupe et on analyse notre liste de mots clés

 
Dans notre liste KW stratégiques, nous avons dans un premier temps plusieurs colonnes:
Mots clés ; Volumes ; Serps ; KEI (rapport Volume/Concurrence) ; Position client ; Leader concurrent et sa position. 
 
Ce qui nous intéresse, c'est de savoir quelles pages de notre site sont positionnées sur la liste de kw
 
Nous allons donc ajouter une colonne "URL positionnées", et grâce à une formule RechecheV, nous allons récupérer depuis notre onglet "Positions actuelles" l'URL qui correspond au mot clé par ligne. Avec le même procédé, ajoutons ensuite les balises Titles qui correspondent à l'URL ainsi que le nombre de fois où le mot clé correspondant est présent. Nous avons donc 3 nouvelles colonnes: URL positionnées ; Title ; Occurrence KW. 
 
 
Vous pouvez aller plus loin en intégrant le nombre de liens internes, le nombre de backling pour chaque URL, le trafic par mot clé, etc.
 

Mise en forme de notre Shooting-Liste

 
Pour plus de lisibilité, jouez avec les mises en forme conditionnelles pour ajouter des icônes à vos colonnes KEI et positions. Dans mon cas, j'ai mis en jaune toutes les positions entre là 3e et la 10 place, en rouge toutes celles entre 10 et 20, et avec une formule SINONDISP un "-" pour les mots clés sur lesquels nous ne sommes pas positionnés. Un fichier Excel est toujours plus agréable à lire avec de la couleur !
 
Vous n'avez plus qu'à trier vos positions par ordre croissant. 
 

Analyser les résultats

 
Nous pouvons maintenant débuter l'analyse de notre tableau. 
 
Vous connaissez vos top positions. Pour les consolider, n'hésitez pas à regarder si le title et cohérent et si le maillage interne est bon. 
 
L'enjeu de cette démonstration est de vous faire gagner des places rapidement. Prenons donc tous les mots clés en jaune (3-10 position). C'est sur eux que nous allons nous concentrer. 
On remarque que nous sommes leader sur les séquences clés qui contiennent le terme "convertible", mais beaucoup moins bien placé sur le terme "Billard Table"" qui représente un volume cumulé de plus de 7000 recherches. 
 
On analyse donc la page qui se positionne sur ces expressions clés et l'on étudie son title, ses occurrences, ses backlinks, etc. Est-ce correct, perfectible ? Il y a certainement mieux à faire ! 
 
 
Vous n'avez plus qu'à vous rendre sur la page et optimiser son contenu sur le top KW. Exemple: Titre H1, pourquoi pas des H2, le mot clé est-il présent en début et fin de page. Le maillage interne de cette page est-il suffisant et surtout bon (pages référentes), le netlinking est-il suffisant, etc. 
 
Astuce: N'oubliez pas d'intégrer les mots clés secondaires dans vos contenus et dans vos ancres de liens pour aller chercher la longue traine.
 
En deux trois mouvements vous avez isolé une landing page et trouvé les kw intéressants. Vous n'avez plus qu'à l'optimiser selon les informations complémentaires que vous avez pu ajouter à votre tableau. J'aurais également pu prendre l'exemple des "queues de billard" pour cette démonstration. La méthode est la même.
 
Répétez cette opération pour l'ensemble de vos pages positionnées et c'est des positions gagnées à coup sûr ! 
 
Pour les sites disposant d'un catalogue très important, vous pouvez faire cette opération par catégories. C'est plus de travail, mais vous aurez plus de facilité à regrouper et sélectionner vos mots clés.
 
Cette étude de cas est basique, mais elle vous permettra d'optimiser facilement vos contenus en partant d'informations claires et précises. Vous pouvez même aller beaucoup plus loin dans la conception de ce modèle et intégrer par exemple le trafic estimé en fonction du nombre de places gagnées. Mais je ne vais quand même pas faire tout le travail à votre place 🙂
  

Le Bonus: Optimiser c'est bien, créer c'est mieux 

 
Grâce à notre tableau, nous avons pu optimiser nos landing pages. Mais que fait-on des mots clés sur lesquels nous ne sommes pas positionnés ? 
Regardez si vous avez des pages de votre arborescence qui peuvent répondre à ces expressions. Si oui optimisez les de là même manière. 
 
Si non, et bien il ne vous reste plus qu'à créer ces pages en ajustant votre arborescence, en créant de nouveaux produits ou de nouveaux contenus éditoriaux ! 
 
 
Dans l'exemple du billard, on voit que nous ne sommes pas positionnés sur les séquences qui parlent des différentes règles du billard. Nous ne sommes également pas présents sur les billards de type 8pool, le billard anglais aux billes jaunes et rouges. 
 
Nous n'avons plus qu'à créer ces pages et travailler dessus avec sérieux ! 
 
Aller, au travail ! 
 
That All folks ! 
 
 
 

<

ou contactez-nous au