Vous avez conscience de l’importance du SEO et de son impact positive sur le trafic de votre site internet, mais vous vous demandez comment être sûr de la qualité de ce trafic ? Comment savoir si celui-ci converti vos visiteurs en clients ou prospects ? Le CRO (acronyme de Conversion Rate Optimization, ou optimisation des taux de conversion) vous permettra de répondre à ces interrogations et agir en conséquence.

Le Conversion Rate Optimization ou la rivalité des contenus.

Mais qu’est-ce que le CRO et comment peut-il vous aider à comprendre votre trafic ? Le Conversion Rate Optimization est une démarche visant à améliorer le taux de conversion d’un site internet à vocation marketing.

En effet le CRO compare et étudie les comportements sur différentes versions d’un même site en fixant des objectifs et en analysant leur accomplissement ou non par les visiteurs. Les actions à mener suite aux analyses portent principalement sur le design, l’ergonomie, l’expérience d’utilisateur.

Ce type de démarche est essentielle à toute campagne commerciale numérique puisqu’elle permet de mieux comprendre le comportement des visiteurs et d’adapter ou d’améliorer un site en fonction des données récoltées au cours de l’analyse.

Comment réaliser une démarche Conversion Rate Optimization ?

Plusieurs méthodes permettent, en amont de la création d’un site ou alors qu’il existe déjà, de définir une stratégie CRO.

La Persona qui représente un personnage imaginaire dont le profil correspondrait au visiteur type du site à créer et qui permet d’imaginer un comportement de navigation.

L’ AB / Testing, une méthode qui consiste à créer deux versions d’une même page web en modifiant certains éléments de la deuxième comme l’emplacement d’une image, la couleur d’un bouton ou la typographie d’un titre. Il s’agit ensuite de soumettre les deux versions de la page aux internautes et de conserver celle qui fonctionne le mieux.

L’Eye-tracking permet d’avoir une représentation visuelle du trajet des yeux des internautes sur une page web. Il est donc possible de détecter ce qu’ils observent en premier ou ce qui n’est pas assez visible pour eux, et de modifier l’ergonomie du site en conséquence.

Ces méthodes sont des exemples parmi d’autres qui permettent d’élaborer une stratégie CRO mais qui ne sont pas, si elles sont prises individuellement, du CRO en elles-mêmes.

Le CRO en complément du SEO.

Attention, le CRO n’est pas un remplaçant du SEO et n’a pas vocation à le remplacer ni à le modifier à l’avenir. Mais alors que le SEO se concentre majoritairement sur l’acquisition de trafic, le CRO aide à transformer ce trafic en prospects ou en clients ou ce que l’on appelle aussi « conversion ». Alors que le SEO est un travail d’enquêtes et d’hypothèses, le CRO permet de récolter des informations plus rationnelles et scientifiques.


ou contactez-nous au