pogosticking

Le Pogosticking : Quel impact sur mon SEO ?


Le Pogosticking : Quel impact sur mon SEO ?
5 (100%) 1 vote

Le Pogosticking est un des critères de pertinence de l’algorithme Google en termes de référencement naturel. Il s’agit d’analyser le comportement de l’internaute dans la page des résultats de recherche afin de pouvoir faire des ajustements.

 

Qu’est-ce que le Pogosticking ?

Si vous avez effectué quelques recherches, il se peut que vous soyez tombé sur ça :

pogosticking

 

Et oui, le « pogo stick » ou « bâton sauteur » en français, est un jeu d’extérieur permettant de bondir où bon vous semble !

En réalité, cette image n’est pas si éloignée que cela de la définition du pogosticking, je dirais même plus, qu’elle représente parfaitement le concept !

 

 

La revanche des sith ou la revanche des sites ?

Lorsque vous effectuez une recherche Google, vous atterrissez sur la page des résultats qui vous propose plusieurs liens. Selon le title, la mêta description ou encore le nom de domaine, vous allez alors cliquer sur un lien afin d’atterrir sur la page vers laquelle il renvoi.

Cependant, vous vous rendez compte que la page ne correspond pas à ce que vous recherchez, ou que l’expérience proposée ne vous satisfait pas, et vous décider alors de revenir en arrière sur la page des résultats de recherches.

exemple pogosticking

Une fois de retour sur la SERP, vous pouvez déjà remarquer que des requêtes associées sont apparues en dessous du lien en question. Google a d’ores et déjà analysé votre comportement et en a tiré la conclusion que le site ne répondait pas à vos attentes pour une raison ou une autre puisque vous êtes revenu rapidement en arrière. Et depuis peu, il propose justement des termes de recherches associés qui pourraient peut-être mieux convenir à ce que vous cherchez.

recherches associées pogosticking

 

A partir de là, vous décidez de cliquer sur un autre lien. Et là, enfin, celui-ci correspond à ce que vous recherchez, vous restez alors sur le site, vous êtes comblé. Google analyse ce comportement et comprend que la page précédente n’a pas répondu à vos attentes alors que celle-ci vous satisfait puisque vous restez dessus.

exemple pogosticking

 

Un taux de rebond dans les SERPs

En définitif, le pogosticking est une sorte d’analyse du taux de rebond sur les résultats de recherches. Google analyse les allers-retours depuis les SERPs vers un site pour pouvoir utiliser cette donnée dans son algorithme de pertinence.

 

Quel est l’impact du pogosticking sur mon seo ?

Le pogosticking étant un des critères de pertinence de Google pour le référencement, il a donc un impact sur le SEO. Cependant, cet indicateur n’en n’est que un parmi tant d’autres, il est alors difficile de mesurer réellement son impact.

Il faut toutefois retenir que ce critère rejoint pleinement la notion de SXO et d’intention derrière la requête. Ces deux points sont absolument à prendre en considération dans sa stratégie de référencement afin de proposer à l’internaute le contenu qu’il veut au bon moment.

Dans les faits, le pogosticking permet donc à Google d’obtenir des données sur la pertinence des sites par rapport à des requêtes.

Néanmoins, nous avons fait quelques tests et nous avons pu observer que cet indicateur pouvait être biaisé dans des cas particuliers. Lorsque vous ouvrez des onglets depuis les résultats de recherches, et que vous naviguez rapidement dessus avant de les fermer et de retourner sur la SERP, le pogosticking n’aura pas toujours lieu. Cela peut être lié à la manière dont vous avez ouvert un onglet.  Selon nos tests, il semblerait que le pogosticking s’opère bien lorsque vous utilisez le clic gauche de la souris + Crtl ou cmd, mais ne fonctionne pas lorsque vous utilisez le clic sur la molette de la souris et le clic droit puis « ouvrir dans un nouvel onglet ».

Ces cas d’utilisation sont toutefois bien particuliers mais montrent tout de même que Google ne peut pas se baser pleinement sur ce critère pour juger la pertinence d’un site selon des requêtes de recherche.

 

Comment identifier et résoudre un problème de Pogosticking ?

Il peut être possible d’identifier un problème de pogosticking sur ses pages, mais soyez prévenu, cela peut être long ! L’idée est d’utiliser Google Analytics afin de pouvoir comparer entre-elles les pages de votre site ayant un fort taux de rebond et une faible durée de visite. Le mieux est ensuite de filtrer vos pages selon la source en privilégiant les résultats naturels.

Si vous semblez avoir un problème de pogosticking sur certaines pages web vis-à-vis des requêtes ciblées, vérifiez que le contenu des pages répond réellement à ce que recherche l’internaute. C’est une chose d’être bien positionné sur un mot clé, c’en est une autre de répondre à l’intention de recherche. La landing page doit être pertinente pour l’utilisateur en lui apportant une vraie réponse à sa question.

Un autre élément à prendre en compte c’est l’expérience utilisateur que vous proposez. Cela passe par différents points :

  • La vitesse de chargement de votre page : si celle-ci met trop de temps à charger, les internautes sont plus susceptibles de la quitter rapidement, avant même que les informations ne s’affichent.
  • L’interface utilisateur doit être simple d’utilisation, intuitive et esthétique, notamment sur mobile. Cela passe évidemment par un site responsive mobile-friendly. Il faut aussi éviter la présence d’éléments gênant l’expérience utilisateur comme l’apparition d’une pop-up de type inscription à une newsletter dès l’entrée sur la page.

En conclusion, le pogosticking reste un seul critère de pertinence sur les 200 utilisés par Google. Toutefois, cet indicateur reste important notamment parce qu’il implique de prendre en considération d’autres critères et éléments qui vont influer sur le SEO et le SXO.

<

ou contactez-nous au