Tout savoir sur la nouvelle interface de Google images


Vous l’avez sans doute déjà remarqué, mais depuis quelques jours Google a sensiblement modifié la façon dont sont affichées les images sur Desktop lors d’une recherche image. Cette modification majeure influence directement les visites comptabilisées via cette source de trafic dans Google Analytics.

Avec cette démarche, Google continue de penser davantage à l’UX en proposant une navigation plus agréable et plus fluide pour l’internaute.

Cette nouvelle interface avait déjà fait beaucoup de bruits lors de sa sortie aux USA il y a 4 ans et son arrivée récente en France n’a pas fini de faire parler d’elle !

Nouvelle interface de Google images : ce qui change réellement

Auparavant, lorsqu’un internaute cliquait sur une image, Google appelait directement la page contenant l’image et celle-ci était affichée en arrière plan. De ce fait, le clic sur l’image était directement comptabilisé comme une session générée depuis Google Images.

Trafic visible dans Google Analytics > Acquisition > Tout le trafic > Sites référents > images.google.fr

Dorénavant, lorsque vous cliquez sur une image, celle-ci s’affiche sur un fond noir : la page en arrière plan n’est plus chargée.

 

Conséquence majeure de ce changement : Chaque image ainsi cliquée / visualisée, n’est plus considérée comme étant une session depuis Google Images.

Impact de la nouvelle interface sur les données de votre trafic images

Beaucoup de sites internet, notamment les sites e-commerce, ont vu leur trafic en provenance de Google Images chuter depuis la mise en place de cette nouvelle interface.

Exemple avec le site d'un de nos clients :

Cette baisse peut sembler très inquiétante de prime abord mais elle doit être fortement relativisée.

Avec l’ancienne interface de Google Images et dans la grande majorité des cas, l’internaute n’accédait jamais réellement à votre site : il consultait l’image pour l’afficher en grand, pour la télécharger, … mais bien souvent, il ne consultait pas la page sur laquelle l’image se trouve.
Une grande partie des sessions générées via Google images était donc faussées puisque l’internaute ne visitait pas forcément le site suite à ce clic. Les indicateurs de qualité de cette source de trafic étaient bien souvent au plus bas : taux de rebond égal à 100% et 0 seconde passée sur la page en question.

Cette nouvelle interface et la baisse de trafic en provenance de Google images ne fera qu’améliorer ces indicateurs de qualité. Mais avant d'aller plus loin, quels sont les différents élements que Google propose à présent lorqu'un internaute clique sur une image ?

Les différents éléments du nouvel affichage Google Images

Comme vous pouvez le voir, le nouvel affichage de l’image sur fond noir propose différents liens dans l’encart de droite  :

  •  4 liens menant vers la page contenant l’image sont présents :

– 1 lien sur le titre de l’image qui reprend la balise title de la page de destination
– 1 lien sur le nom du site (ou l’URL domaine selon l'image), 
– 1 lien sur le call to action « Consulter la page »
– 1 lien directement sur l’image.

Remarque : Comme le titre de l’image est bien visible et qu’il s’agit de la balise title de la page contenant l’image, nous avons là une nouvelle raison de veiller à ce que celles-ci soient particulièrement bien optimisées afin d’inciter l’internaute à cliquer et à visiter le site.
Même chose pour l'optimisation de l'attribut Alt de l'image qui apparaît sous le nom du site.

  • 1 lien menant directement vers l’URL de l’image, présent sur le call to action « Afficher l’image »
     
  • 1 call to action « Partager » permettant de partager directement l’image sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google +, E-mail (pensez à vos balises OG présentes sur la page) + un encart permettant de copier le lien raccourci de cette page de résultat sur fond noir
     
  • Des images similaires à celle sélectionnées, présentes sur le même site ou sur d'autres sites. Le critère d'affichage de ces images est celui de la similarité du visuel et non du site sur lequel se trouve l'image. Des images appartenant à vos concurrents peuvent donc apparaître dans cet encart à partir du moment ou Google les juge comme étant très proches. 

Lorsqu’un internaute décide d’aller plus loin et donc de consulter le site en cliquant sur le lien de la page ou de l’image, la visite est réellement qualifiée puisqu’il décide lui même d’en savoir plus et de se rendre sur le site.

Conclusion : Certes, la nouvelle interface de Google images engendre une baisse importante du trafic image, sauf qu’en réalité votre vrai trafic lui ne change pas : vous ne voyez désormais que le vrai trafic en provenance de Google Images.

Il est possible que dans les prochains jours, Google procède à quelques réajustements mais un retour à l’ancienne interface semble peu probable.

Pour mieux comprendre et analyser vos données Google Analytics, n'hésitez pas à consulter l'agence Meet your data – experts analytics

Étiquettes :

<

ou contactez-nous au