Le Micro-moment : Je veux savoir / comprendre !


Tout part de la requête, c’est le nerf de la guerre et en l’occurrence le centre de notre attention. Dans mon précédant article, je vous ai présenté dans les grandes lignes l’importance des Micro-moments pour le SEO, aujourd’hui nous allons décortiquer les résultats de Google pour le Micro-moments « Je veux savoir »…

On ne cesse de le répéter « Google est ton ami !! » mais à quel point influence-t-il notre connaissance et comment est-ce qu’il s’y prend pour nous transmettre son savoir infini ?

La première construction verbale que nous retrouvons régulièrement dans les requêtes se compose de « Comment, qui, quoi, pourquoi ». Comme vous l’aurez deviné, nous sommes face à des requêtes qui ont pour but d’obtenir des explications, des informations et surtout des connaissances. Cependant, cette structure de la requête n’est pas un impératif pour obtenir une réponse.

Nous avons testé Google en modifiant la requête, partant d’une phrase complète et contenant l’interrogation (« comment fonctionne le système solaire ? »), jusqu’à une requête minimale contenant seulement les « termes techniques » recherchés (« Système solaire »).

Cela nous permettant de comprendre l’impact des mots saisis, la composition de la SERP, puis la structure des pages positionnées.

Modification de la SERP en fonction des requêtes

Cas n°1 : "Comment fonctionne le système solaire"; Cas n°2 : "Fonctionnement système solaire"; Cas n°3 : "Système solaire"

 

Comment se comporte la SERP lorsque « je veux savoir »

 

Cas n°1 – Comment fonctionne le système solaire

Affichage de la SERP requête complète

Les résultats contiennent une Answer Box, reprenant les informations du premier lien, qui est perçu comme le plus pertinent pour cette requête. Puis nous retrouvons deux vidéos Youtube, permettant de comprendre le fonctionnement du système solaire via des schémas et des mises en scènes. Nous retrouvons également plusieurs liens, issus des résultats classiques, vers des sites spécialisés perçus comme pertinents sur cette requête. Ce n’est qu’en 6eme position que nous retrouvons Wikipédia, certainement car sa force n’est pas de nous expliquer le comment du pourquoi 😉

Cas N°1 bis – Recherche vocale – Comment fonctionne le système solaire

Nous avons poussé l’étude des Micro-moments sur le mobile via la recherche vocale.  Nous avons utilisé l’expression la plus naturellement employée à l’oral, c’est à dire l’expression la plus complète « Comment fonctionne le système solaire ».
La SERP est identique à la recherche desktop que nous avons saisi précédemment.

 

Cas n°2 – Fonctionnement système solaire

Evolution SERP sans le mot d'interrogation

Nous avons retiré le « Comment » de notre requête, Google met en avant dans le premier résultat, la vidéo Youtube que l’on retrouvait dans notre 1er cas en 3ème position, Fred & Jamie sont considérés comme les plus pertinents pour cette requête. Quant à Wikipédia, il est passé en 4ème position. Par contre, lorsque l’on arrive au 5ème résultat c’est beaucoup plus « flou » coté pertinence … On nous propose un site spécialisé dans l’énergie domestique et ce dernier vous explique comment installer et réaliser des économies grâce au « Système Solaire Combiné ».
Cette requête nous présente également des images via l’inclusion des premiers résultats de Google Image. Cela n’était pas le cas dans notre premier exemple, coté pertinence, on doit choisir entre un schéma de plomberie pour « Système Solaire Combiné » et les images du système solaire comme nous avons pu le voir à l’école.

 

Cas N°3 – Système solaire

Affichage SERP requête courte

Simplement les termes de notre interrogation, plus de doute Wikipédia est bien le roi de la connaissance et regagne la 1ere place avec en plus une Answer box. Les images proposées sont complétement dans le thème et on retrouve même en fin de page une inclusion des résultats de Google Actualité. Vive la recherche universelle, qui est à son comble sur cette dernière requête ! 😀

 

Quels sont les sites affichés dans la SERP pour le micro-moment « Savoir »

Nous avons pu le constater précédemment, l’affichage de la SERP se modifie en fonction de la requête. Cependant, nous ne constatons pas de changement radical dans le choix des sites affichés, il s’agit ici plus d’une réorganisation de la SERP avec les mêmes contenus.

Nous avons retenu les deux sites les plus « pertinents » pour chacune des requêtes afin de comprendre comment ils ont acquis leur légitimité sur ces requêtes. Voici notre analyse des domaines :

Comparaison des sites affichés dans la SERP

Tout d’abord nous avons comparé la date de mise en ligne, bien que l’ensemble des sites bénéficie d’un historique élevé cela n’est pas suffisant pour obtenir de la légitimité, enfin plus avec les algorithmes actuels !

La thématique principale du site, permet de contextualiser l’information dans son environnement, mais sans un maillage interne optimisé cela n’impactera pas l’indexation des pages.

Le nombre de pages indexées permet de donner un indice sur la taille du site et le volume de contenu répertorié sur les internets, au-delà du nombre il s’agit de s’assurer que les pages indexées sont pertinentes …

Les backlinks, permettent d’évaluer la notoriété du nom de domaine par rapport à ses concurrents.

Quant à la vitesse de chargement et le protocole HTTPS, il s’agit de pré requis important pour Google qui ne cesse d’évoluer avec nos habitudes de navigation. Plus un site sera rapide à répondre, moins il aura besoin de ressources pour le crawler. Le HTTPS est lui devenu une norme de sécurité, nous l’avons constaté ces dernières semaines, Google privilégie les sites ayant mis en place ce protocole et cela booste les positionnements.

Maintenant que nous en savons un peu plus sur les sites répondant sur le micro-moment « je veux savoir », concentrons-nous sur la composition des pages…

 

Micro-moment « Je veux Savoir », constitution des pages positionnées

Qu’est ce qui fait que ces pages ont été perçues comme pertinente par Google ? Ou plutôt quels sont les éléments à privilégier pour qu’une page soit considérée comme pertinente sur ce micro-moment ?

Le contenu ?

L’ensemble des sites que nous avons retenu pour ce test propose des contenus riches, détaillés, uniques et contextualisés.

Ce n’est plus à présenter, le contenu est primordial !! Vous avez des doutes, je vous invite à lire Sémantique & SEO : Petit précis de sémantique à l'usage des honnêtes gens, au-delà du mal de crane provoqué par cette lecture, c’est enfin l’occasion de comprendre l’essence de l’évolution des algorithmes de Google concernant le traitement du texte.
À dieu le bourrage de mots clés et bonjour la rédaction documentée, riche, construite et unique !
Vous vous doutez bien que le duplicate content n’est pas prêt de revenir à la mode pour Google, d’ailleurs les pages positionnées sur ces requêtes ont la primeur sur le contenu. Bien que d’autres sites aient repris des passages de leur contenu, Google fait la différence et pénalise les copieurs au profit des « bons élèves » …

Le balisage H ?

Dans les sites de notre test, les bons élèves sont rares !! Entre les pages ne disposant d’aucune balise et celles possédant un balisage approximatif et incohérent, on comprend bien que le balisage H n’est pas suffisant pour être légitime sur une thématique, mais qu’il contribue à la compréhension de votre page par les robots de Google.

Balisage H présent sur Wikipedia

En effet, le seul à tirer son épingle du jeu est Wikipédia avec un balisage H IRREPROCHABLE !! On retrouve une seule et unique balise H1 qui contient le titre de la page, puis une succession de balises H2, H3, H4 et H5 qui reprennent les termes forts de chaque paragraphe, c’est essentiel pour schématiser et contextualiser une page à positionner.

Le maillage ?

Les meilleurs élèves en la matière sont les sites « thinesclaude.com » & « Wikipedia ». Nous avons constaté sur le 1er site que l'idée du cocon sémantique est respecté, dès le début de la page nous retrouvons un lien vers chaque page « fille » qui présente en détail les différentes planètes du système solaire.
Coté Wikipédia, on est presque dans la sur optimisation du maillage interne avec des liens qui pointent vers chacune des pages de définition que peut proposer notre amiral « Wikipedia ».

Les images et les vidéos ?

Les images et les vidéos présentent sur la page ne vont pas renforcer le positionnement de ces dernières, mais cela permet d’obtenir des positionnements dans Google Images & Google Vidéos et ainsi d’apparaitre dans la recherche universelle. D’où l’intérêt de bien optimiser vos images et vidéos.

L’expérience utilisateur ?

Est-ce que l’expérience utilisateur influence sur le positionnement des pages pour le micro-moment « je veux savoir » ? A ce jour, nous ne pouvons pas le confirmer. En effet, sur l’ensemble des sites étudiés car ils sont dans les meilleurs positions, nous n’avons pas identifié des sites à la pointe de l’ergonomie, du responsive design ou disposant d’un graphisme ludique.

 

Vous l’aurez compris, un seul de ces indices n’est pas probant pour quantifier la pertinence d’un site sur une requête, notamment si on ne prend pas en compte l’optimisation des pages en elles-mêmes, mais cela impact tout de même l’affichage dans les SERP et donc votre positionnement sur les micro-moments exprimés par les internautes.

Maintenant vous en savez plus sur le positionnement des pages pour le micro-moment « Je veux savoir », dans un prochain article nous vous présenterons le micro moment « Je veux faire ».

 

Étiquettes :

<

ou contactez-nous au