Tout savoir sur la Position Zéro !


Tout savoir sur la Position Zéro !
Notez cet article !

Qu’est-ce que la position zéro ?

En effectuant des recherches sur des termes tels que « météo du jour », « films à l’affiche », « recettes de steak », ou encore « comment nettoyer l’écran de votre ordinateur portable », vous êtes susceptible d’observer ces résultats en première position :

SERP pour la requête « Steak Recipe »
SERP pour la requête « météo »

Ces résultats proposés par Google apparaissent pour certaines typologies de requêtes en première position, devant la réelle première position naturelle. On parle alors de « Position zéro ».

Les réponses affichées en Position zéro peuvent prendre trois formes différentes selon l’intention de recherche :

  • Le Featured snippet
  • Le Knowledge card
  • Le Quick Answer

Les Featured snippets

Le Featured Snippet est sans doute l’affichage le plus répandu à l’heure actuelle. En effet, ce type de Position zéro s’adapte facilement à de nombreuses requêtes.

Dans cet encart, Google met en avant le contenu d’une page qu’il juge répondre le mieux à une requête donnée. Le snippet contient généralement un titre et un extrait de la réponse, parfois sous la forme d’une liste à puces. Une image ou même un vidéo peuvent également être présentes.

A noter qu’un Featured snippet peut également se baser sur la meta description dans certains cas. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de la soigner autant que le contenu de votre page.

SERP pour la requête « How to tie a tie »

Il faut bien comprendre que les données du Featured snippet sont uniquement issue des résultats naturels. Le fonctionnement des Featured snippets est donc totalement indépendant du Knowledge Graph afin de mettre en avant la meilleure réponse naturelle.

Cependant, qui dit Featured snippets ne dit pas réponse unique et ainsi d’autres résultats de type différent (vidéos, images, shopping, news) peuvent apparaitre en dessous. C’est également le cas pour les « People also asked » ou les « questions associées » en français, qui peuvent apparaitre en dessous si le cas s’y prête.

Exemple de suggest

Les avantages du featured snippet

  • Un taux de clic élevé : En effet, plusieurs études montrent une chute de 20% des clics sur la position 1 en présence d’un Featured snippet en position zéro.
  • Un atout pour la recherche vocale : Actuellement, s’il y a une présence d’un Featured snippet, l’extrait va être lu en citant la source, ce qui représente donc une opportunité très intéressante en termes de notoriété et d’image de marque.
  • Il suffit d’être dans la première page des SERP pour espérer apparaître dans le snippet en Position zéro : Google souhaite mettre en avant la « meilleure réponse », et ce n’est pas nécessairement celle qui va apparaître en position 1. De ce fait, vous avez des chances d’apparaître en Position zéro tout en étant réellement classé en 5ème position dans la SERP par exemple.
  • Une présence mobile renforcée : Sur mobile, le Featured snippet occupe tout l’écran ! Vous vous doutez alors bien que dès lors que l’encart est pertinent, l’utilisateur ne vas pas scroller

Les risques du Featured snippet

Cependant, l’affichage d’un Featured snippet en Positon zéro peut également représenter des dangers. Le principal risque, est que la réponse soit suffisante et ne pousse pas l’internaute à cliquer sur le lien.

C’est d’ailleurs le cas pour la météo, où l’encart offre une vue d’ensemble et permet même d’afficher d’autres informations directement à l’intérieur du Featured snippet.

SERP pour la requête « Météo »

Comment apparaître en Position zéro ?

Vous l’avez compris, la Position zéro peut représenter une opportunité de positionnement très intéressante. Cependant, il n’y a pas de recette miracle pour espérer y apparaître.

Premièrement, vous devez vous concentrer sur une question ou une définition d’un terme précis. En effet, les requêtes plus génériques feront plutôt appel aux données du « Knowledge Graph » de Google et s’afficheront alors sous la forme d’une « Knowledge Card ».

SERP : position 0 pour la requête « mariage »

Nous vous conseillons également d’étoffer au maximum votre contenu afin que Google mette seulement en avant un extrait susceptible d’inciter au l’internaute au clic. L’utilisation de listes à puces ou d’un tableau peut justement être un bon moyen pour cela.

SERP : position 0 pour la requête « lasagnes »

Créer des étapes peut donc être un très bon moyen d’étoffer son contenu en mettant en avant un processus, des exigences ou des informations de production.

En outre, il convient évidemment d’identifier les mots-clés et les requêtes les plus intéressantes pour votre métier afin de pouvoir en tirer des questions.

Pour cela, il vous faudra dans un premier temps identifier des requêtes sur lesquels vous positionner. Pour cela vous pouvez utiliser des outils comme la Google Search Console ou encore Google Trends qui peuvent vous aider à trouver des tendances et à avoir un aperçu du nombre de recherches.

Bien sûr il existe tout un tas d’outils payants pouvant vous faciliter grandement la tâche comme Yooda ou encore SEMrush.

Une fois vos mots-clés à cibler identifiés, vous allez pouvoir en tirer des questions. Pour cela, il existe également plusieurs outils comme answerthepublic.com qui va vous proposer un ensemble de questions à partir d’un mot-clé.

Les recherches associées de Google peuvent également vous aider, notamment l’API Google Suggest qui va aussi pouvoir vous donner une liste de question basée sur un sujet en particulier.

API Google Suggest
SERP : position 0 pour la requête « how to cook vegetables in a slow cooker »

Optimiser son contenu

Que vous soyez en train de créer une nouvelle page ou de mettre à jour le contenu, dans le cadre de nos recherches, nous vous recommandons d’étoffer votre texte selon une réflexion de « pyramide inversée ».

Optimisation

Ainsi, la page doit commencer par donner les informations les plus importantes qui répondent aux questions avant de détailler et approfondir ensuite les différents points à aborder.

Pour cela, pensez à utiliser le balisage sémantique en balisant vos titres dans une logique de parties et sous-parties.

<H1> Titre de la page </H1>

            <H2> Titre de la section n°1 – vient en complément du Titre de la page </H2>

                        <H3> Sous-titre pour structurer le contenu de la section n°1 </H3>

                        <H3> Sous-titre pour structurer le contenu de la section n°1 </H3>

            <H2> Titre de la section n°2 – vient en complément du Titre de la page </H2>

                        <H3> Sous-titre pour structurer le contenu de la section n°2 </H3>

                        <H3> Sous-titre pour structurer le contenu de la section n°2 </H3>

Notez que vous deviez bien avoir un seul H1 par page contenant votre objectif de positionnement, c’est-à-dire votre mot-clé ciblé.

Retenez également que ces balises <hn> doivent uniquement servir à structurer logiquement votre page afin d’en faire ressortir les titres et sous-titres.

Vous pouvez bien sûr utiliser les listes à puces si vous pensez pouvoir organiser une

partie de votre contenu en plusieurs étapes :

<ul>

            <li>contenu 1</li>

            <li>contenu 2</li>

            <li>contenu 3</li>

</ul>

Enfin, Si vous souhaitez créer un tableau dans votre contenu, nous vous recommandons d’utiliser des balises de tableau HTML au lieu d’utiliser du CSS pour mettre en forme votre tableau.

J’espère que ce guide vous aidera à augmenter votre CTR et à générer plus de trafic sur votre site Web. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !

<

ou contactez-nous au