Utiliser JSON-LD pour le balisage de vos données


Utiliser JSON-LD pour le balisage de vos données
Notez cet article !

Baliser ses informations pour mieux ressortir sur les SERPs

Depuis la création du projet schema.org en 2001 , initiative lancée conjointement par Yahoo, Bing et Google, nous avons la possibilité de baliser nos pages HTML avec des micros formats spécifiques. Le tout en intégrant des informations sur notre société ou nos produits visibles sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Ces micros formats aident entre autres à mieux contextualisé le contenu de votre page, et servent aux robots d’indexation pour mieux analyser et comprendre le sens de voter contenu.

Vous les avez déjà tous vus sur les pages de votre moteur de recherche favori. Ce sont les étoiles, les notes la disponibilité et le prix pour les produits, les images et les temps de cuisson pour les recettes, ou même les dates et salles de concert pour les artistes.

Le site schema.org référence les différentes applications que vous pouvez donner à ces micros format, et quelques exemples bien conçus pour mieux visualiser le rendu.

Il existe plusieurs formats pris en compte pour renseigner ces informations sur votre site. Tout d’abord le format Microdonnées, sans conteste le plus utilisé par les professionnels du web ; et le format RDFa, généralement associé au balisage du fil d’Ariane. Ces deux formats sont depuis le début du projet reconnu par Google.

Voici un exemple d'un rendu HTML avec les microdonéés pour une fiche produit :

 

Qu'en est-il du JSON-LD ?

Pour le JSON-LD, littéralement JavaScript Object Notation for Linked Data, les choses sont un peu plus floues de la part de Google.

En effet, Google considère les micros formats uniquement s’ils sont tagués sur des éléments visibles par l’internaute. Et à la différence des Microdonnées et des RDFa, le JSON-LD ne se trouve pas nécessairement dans le body. Le <script> peut se trouver dans le <head> et n’est donc pas présent sur les éléments visibles de votre page.

Pourtant recommandé par l’équipe de schema.org depuis quasiment 2 ans, Google a toujours été frileux à prendre en compte ce format.

Mais fort heureusement les choses changent et Google tend à devenir de plus en plus JSON-friendly !

Exemple de balisage sous JSON-LD :

Ce qu’il faut retenir sur le JSON-LD  pour les extraits enrichis

Même si les choses évoluent, le JSON-LD n’est pas encore recommandé pour tous les extraits enrichis. On le voit d’ailleurs très bien dans l’outil de test de Google, où le JSON-LD n’est pas associé à tous les exemples proposés.

Pour résumer, voici les types d’extraits pour lesquels vous pouvez utiliser le JSON-LD et ceux où il est préférable de garder les Microdonnées ou les RDFa

Pour le JSON-LD :

  •         Type (website, article, etc.)
  •         Toutes les informations du Knowledge Graph
  •         Logos
  •         Contact professionnel
  •         Liens vers les profils réseaux sociaux
  •         Les évènements : concert, billetterie
  •         Actions liées au visionnage film et musique
  •         La search box en lien de site

Pour le reste, à savoir les produits (offre, avis, disponibilité, etc.), les recettes, les applications, etc. gardez les formats Microdonnées ou RDFa. 

Documentation pour aller plus loin:

Json-ld.org

What is Json-ld ?

Étiquettes :

<

ou contactez-nous au