Optimiser sa fiche Google My Business


À l’heure où le référencement local prend de plus en plus d’importance, Google met à disposition depuis 2014 un outil gratuit de référencement local pour son moteur de recherche : Google My Business. Devenu aujourd’hui la pierre angulaire du seo local, nous vous proposons un tour d’horizon de l’outil afin de vous donner toutes les clés en main pour optimiser votre fiche Google My Business.

Comment fonctionne Google My Business ?

Avec Google My Business, Google vous donne donc la possibilité d’ajouter votre établissement à sa base de données de façon à ce qu’il puisse être visible localement sur les requêtes le concernant. Ainsi, votre établissement est alors susceptible d’apparaître sur Google Maps pour des requêtes de géolocalisation et votre fiche Google My Business peut s’afficher à la droite de la SERP, à la façon du Knowledge Graph.

google maps la revanche des sites
ajouter lieu manquant

Cependant, les fiches Google My Business peuvent être crées par Google lui-même, en se basant sur les recherches et les retours d’utilisateurs. En effet, n’importe quel internaute peut via Google Maps « ajouter un lieu manquant ». En fonction des retours et des recherches qu’il a, Google peut alors décider de créer automatiquement une fiche Google My Business basée sur ses informations. D’ailleurs, si ces informations sont vérifiées, Google peut tout à fait s’en servir pour alimenter le Knowledge Graph.

Quels sont les critères de positionnement ?

Les critères de positionnement de votre fiche Google My Business sont en réalité très similaires à ceux du référencement naturel. On retrouve notamment les notions de pertinence vis-à-vis d’une requête, et de popularité de l’établissement.

Google va d’abord parcourir votre fiche pour en évaluer la pertinence vis-à-vis de la requête saisie par l’utilisateur. Cela passe donc notamment par l’optimisation du titre et de la description. Ensuite, la popularité de votre établissement va également avoir un impact sur votre positionnement. Cela passe donc par les indicateurs classiques du SEO (backlinkns, domain authority du site reliée), mais aussi par l’analyse de votre « brand authority », un peu à la manière de l’AEO (Answer Engine Optimization) de façon à pouvoir juger pleinement de votre crédibilité et e-réputation. Ainsi, les avis, notes et mentions vont compter.

Enfin, la proximité de l’utilisateur ou du lieu recherché avec votre établissement est évidemment ici un critère majeur.

Comment créer sa fiche Google My Business en 7 étapes !

La création d’une fiche Google My Business passe par plusieurs étapes que nous allons détailler ensemble. Et puisque nous sommes basés à Lille, nous allons créer notre bar à bières !

  1. Création d’un compte Google My Business

    Pas l’étape la plus difficile certes, mais pensez à bien choisir le compte Google avec lequel vous souhaitez gérer votre fiche 😉 Notez également que si votre établissement dispose déjà d’une fiche Google My Business mais que vous n’êtes pas à l’origine de sa création, vous pouvez alors revendiquer sa propriété. Si aucune fiche n’a été créée pour votre établissement, il vous suffit alors de créer un compte Google My Business afin de pouvoir ensuite créer votre fiche.

  2. Renseignez le nom de votre établissement

    Attention : il est indiqué dans la documentation Google que vous ne pourrez plus modifier le nom de votre établissement après avoir validé la propriété de votre fiche. Nous n’avons pas rencontré ce genre de cas, mais nous vous conseillons d’être prudent, notamment parce que Google va vérifier les modifications effectuées et est donc susceptible de les refuser. Le premier nom de votre établissement que vous indiquez doit donc être bien réfléchit, surtout dans le cas où vous êtes propriétaire de plusieurs établissements et souhaitez harmoniser le naming de vos fiches.
    De plus, le titre est l’élément le plus important de votre fiche Google My Business, pensez alors à bien l’optimiser sans pour autant le sur-optimiser (ajouter la ville par exemple).nom etablissement google my business

  3. Cochez si « oui » ou « non » votre établissement peut être visité par vos clients (magasin, bureau, bar, restaurant, etc)

    En fonction de ce que vous cochez, l’étape suivante est quelque peu différente.

  4. Renseignez l’adresse de votre établissement

    • Si vous avez coché « non », vous devrez simplement définir les zones géographiques dans lesquelles vous proposez vos services, sans renseigner d’adresse.
    • Si vous cochez « oui » vous serez alors invité à saisir l’adresse de votre établissement et cocher ensuite si oui ou non vous proposez également vos services en dehors de cet établissement. Attention, cela vaut uniquement si vous proposez des services à domicile ou dans d’autres lieux. Si vous cochez oui, vous serez alors invité à préciser les zones géographiques d’interventions.

  5. Sélectionnez une catégorie représentant votre activité

    L’objectif ici est d’indiquer une catégorie reflétant le plus correctement possible votre activité. Notez que vous pourrez ensuite ajouter des catégories secondaires. Celle que vous sélectionnez ici sera définie comme catégorie principale mais vous pourrez la modifier ensuite.catégorie établissement google my business

  6. Renseignez les coordonnées de votre établissement :

    • Numéro de téléphone
    • URL de votre site : veillez à renseigner l’URL représentant le plus votre activité (ce n’est pas forcément la homepage) de façon à optimiser votre CTA.

  7. Validez la propriété de votre fiche Google My Business

    Cliquez sur « Terminer » et vous serez ensuite invité à choisir une méthode de validation parmi les options proposées. Le processus de validation proposé par défaut est l’envoi d’un courrier mais il est possible pour certains types d’établissements de valider la propriété via la Search Console, par téléphone ou encore par mail. Il est également possible d’effectuer une validation groupée pour les établissements associés à une même entreprise. N’hésitez pas à consulter la documentation Google pour plus d’informations. À noter que votre établissement doit être validé pour s’afficher dans les résultats de recherche et dans Google Maps. De plus, certaines fonctionnalités sont accessibles uniquement après validation (statistiques, réservations avec Google, avis, chat).

Comment optimiser sa fiche Google My Business ?

Une fois votre fiche Google My Business créée, il reste plusieurs éléments à renseigner et à optimiser afin de favoriser votre visibilité dans Google Search et Google Maps.

Les catégories, attributs, menu / services et description

Comme pour le référencement classique, l’optimisation de votre fiche Google My Business passe par un contenu optimisé. Pour cela, Google met à votre disposition plusieurs outils :

  • Les catégories : Après avoir renseigné votre catégorie principale lors de la création de votre fiche, vous pouvez modifier celle-ci et ajouter des catégories supplémentaires de façon à refléter le mieux possible votre activité. Pour cela, rendez-vous dans l’onglet « Infos » et cliquez sur le crayon à côté de votre catégorie renseignée au préalable.
  • Les attributs : Les attributs vous permettent de renseigner des informations pratiques sur votre établissement autour de plusieurs thèmes : accessibilité, clientèle, faits marquants, offre, paiements, etc.
catégories google my business
  • Menu / services : Il est également possible d’indiquer les menus ou services que vous proposez et d’y ajouter différents « articles » avec les prix associés. Dans notre cas, il est donc recommandé de renseigner notre offre. Dans la même veine, il est désormais possible d’ajouter des produits (en version bêta).
menu google my business
description google my business
  • Description : La description est avec le titre l’un des éléments les plus importants de votre fiche Google My Business. Bien que les 250 premiers caractères seulement soient visibles sur votre fiche depuis les résultats de recherche, nous vous conseillons tout de même d’utiliser les 750 caractères autorisés de façon à maximiser vos chances. Comme pour tout contenu, vous devez inclure vos mots-clés respectifs de façon à développer un univers sémantique complet en accord avec les éléments que vous aurez renseignés au préalable (catégories, attributs etc).

En renseignant ces différents éléments, vous devez garder en tête que l’objectif ici n’est pas de balayer le plus d’activités possibles pour maximiser vos chances de positionnement, mais d’être le plus précis possible afin de donner envie et d’inciter au clic et/ou à la visite. Veillez également à être cohérent de façon à ce que Google comprenne votre univers sémantique et la logique entre les différents éléments.

Par exemple, puisque nous avons ajouté une catégorie supplémentaire « Bar à tapas », nous avons également ajouté l’attribut « service de restauration » et nous avons renseigné dans notre menu notre article « Tapas la revanche ».  Pour plus de logique, ces éléments doivent également être en accord avec votre site internet.

Les informations complémentaires

Car oui, on ne peut évidemment que vous conseillez d’avoir un site internet lié à votre établissement. Et dans ce cas, en plus d’ajouter votre site web à votre fiche Google My Business, vous pouvez également spécifier des URL selon votre type d’activité.

url menu

Par exemple, si vous êtes un garage automobile, vous pouvez spécifier une URL pour prendre un rendez-vous. Si vous êtes un restaurant ou un bar, vous pouvez spécifier une URL de menu, pour passer une commande et pour réserver.

Là aussi nous ne pouvons que vous encourager à le faire de façon à donner un maximum d’informations à l’internaute. À noter que Google propose désormais un système de réservations via différents fournisseurs permettant à l’utilisateur de réserver directement depuis votre fiche Google My Business.

Enfin, Google vous offre la possibilité de spécifier les zones desservies ce qui peut être utile dans le cas où vous livrez des produits ou fournissez des services à domicile.

Les horaires et horaires spéciaux

Vous pouvez également spécifier vos horaires d’ouverture ce que nous vous conseillons fortement de faire étant donné qu’il s’agit souvent d’un motif de recherche avec l’itinéraire ou le téléphone.

Google vous offre aussi la possibilité de spécifier vos horaires pour certains jours ce qui va vous permettre de préciser vos horaires pour un jour férié par exemple.

Nous vous conseillons d’être le plus précis possible sur vos horaires, notamment en ce qui concerne les jours fériés qui sont bien souvent générateur de recherches. De plus ce genre de requête s’accompagne d’une réponse en Position zéro comme le montre l’exemple ci-dessous.

fnac 15 août

Ici les horaires spéciaux pour le 15 août n’ont pas été renseignés, si bien que les horaires sont accompagnés d’un avertissement en orange, ce qui ne rassure pas l’internaute qui souhaite peut-être se rendre à la fnac ce jour-là.

Ajouter des visuels

L’ajout de visuels est également important de façon à témoigner des informations que vous avez communiqués auparavant (catégories, attributs, etc). Par conséquent, n’hésitez pas à fournir un maximum de photos pour donner envie mais également de façon à être cohérent.

Par exemple, il me paraît judicieux de proposer une photo de notre magnifique toit-terrasse, attribut que nous avions précisé auparavant. Une photo de notre menu est également bienvenue afin de témoigner de nos indications.

visuels google my business

L’ajout de visuels n’est donc pas uniquement un moyen de donner envie, mais également un moyen d’appuyer vos propos (catégories, attributs). Nous vous déconseillons donc très fortement de télécharger des visuels pris à droite à gauche sur Internet… Il doit s’agir de vos propres visuels, d’autant plus que les internautes ont la possibilité d’ajouter des visuels lorsqu’ils publient un avis ou via la fonctionnalité « Suggérer une modification ».

La gestion des avis

Les avis clients sont également très importants pour votre visibilité. En effet, cela est un indicateur fort de votre e-réputation à deux niveaux :

  • La quantité : Plus vous avez d’avis, mieux c’est car cela témoigne d’une certaine notoriété. Selon certaines études, il semblerait même que le nombre d’avis ai bien plus d’importance pour l’algorithme Google que la note.
  • La qualité : Plus la note qui ai donné est élevée, mieux c’est pour votre e-réputation et surtout mieux c’est pour inciter l’internaute à venir chez vous.

Nous vous encourageons donc d’inciter vos clients à laisser des avis de façon à développer votre notoriété. De plus, nous vous conseillons de répondre aux différents avis laissés par les clients, et particulièrement les avis négatifs de façon à :

  • Gérer votre image : Montrer que vous êtes présent et à l’écoute de vos clients comptent au moins autant que la note donnée.
  • Faire vivre votre fiche Google My Business : Comme pour le référencement classique, avoir du contenu frais est important pour donner à Google et aux internautes des signes de vie et de dynamisme. La réponse aux avis clients est un moyen de montrer que vous êtes présent.

Google Post

Dans la même optique, nous vous conseillons également d’utiliser l’une des dernières fonctionnalités de Google My Business : Google Post.

Google Post vous permet de créer une « post » avec la mise en forme de votre choix (nouveauté, événement, offre, produit) qui apparaîtra pendant 7 jours (ou le temps que l’évènement soit passé) au bas de votre fiche Google My Business.

Bien que cette fonctionnalité soit récente, elle semble bien fonctionner. Par exemple, lors de la création de notre fiche « la revanche des bières », Google nous a proposé des exemples de Google Posts des établissements similaires au nôtre (exemple ci-dessus), et il y en a pas mal !

Google My Business : une affaire de cohérence ?

Optimiser sa fiche Google My Business passe donc par un bon renseignement des différents champs. De manière générale, tout ce que vous pouvez renseigner, vous devez le faire, et ça le plus correctement possible vis-à-vis de votre activité. Ne chercher pas à balayer trop de thématiques pour tenter d’apparaître sur un maximum de pages de recherches. Les informations que vous renseignez doivent pouvoir se vérifier et doivent donc refléter correctement votre activité, d’où l’importance d’avoir une stratégie de référencement local cohérente.

Et pour finir, que pensez-vous de notre Google Post ? 🙂

google post la revanche des sites

<

ou contactez-nous au