Phénomène Pokémon GO et SEO


Phénomène Pokémon GO et SEO
Notez cet article !

A moins d’être troglodyte, il est difficile voir impossible de passer à côté du phénomène mondiale « Pokémon GO », fraîchement débarqué en France ce dimanche 24 juillet 2016. 

La petite histoire

Pokémon GO est un jeu Freemium né aux USA sous la collaboration de 3 entreprises : The Pokémon Company, Nintendo et Nantic, une ancienne filiale de Google (vous verrez dans la suite de cet article que ce petit détail a toute son importance… Patience ! 🙂 )  

Comment ça marche ?

Le jeu Pokémon GO est un jeu gratuit à réalité augmentée qui consiste à capturer des personnages virtuels dans le monde réel grâce à son téléphone. L’objectif : attraper un maximum de Pokémons avec son téléphone portable (surtout des Pokémons rares), les dresser et les faire évoluer afin de les faire combattre avec d’autres Pokémons détenus par d’autres joueurs. Les combats ont lieu dans des "arènes" égalements appelées "gymnases". 

Techniquement, ce jeu fonctionne grâce à la géolocalisation par satellite GSM et à la caméra du smartphone. 

L’application Pokémon GO est déjà disponible en Australie, en Nouvelle-Zélande, aux USA, en France et dans le reste de l’Europe, ainsi qu’au Canada et au Japon.  

Google et Pokémon GO : une relation très étroite

Comme nous le disions plus haut, la société Nantic, ex-filiale de Google, a participé à la création de Pokémon GO, ce qui nous a tout naturellement interpellé.

Actuellement, pour pouvoir jouer à Pokémon GO, 2 possibilités s’offrent à vous :

  • Soit vous vous connectez au jeu via Google
  • Soit via le Club des Dresseurs de Pokémon 

    

La connexion via le Club Pokémon n’est pas très intuitive. En effet, comme vous pouvez le voir, il n’est clairement pas explicité qu’il vous faut créer un compte sur le Club des Dresseurs Pokémon.

La première option (via Google) semble bien plus facile et rapide !
Ce qu'il faut savoir c'est que lorsque vous vous connectez au jeu via votre compte Google en quelques clics, ce n’est pas anodin !!! En effet, vous êtes obligés "d’autoriser" Google à utiliser les données personnelles accessibles via votre compte Google. Et bien qu’il soit "à tout moment possible de modifier ces paramètres et les autorisations associées à votre compte", ne nous le cachons pas, combien de personnes sur l’ensemble des individus déjà conquis par le jeu vont par la suite aller modifier ces paramètres ? 

Et pour ceux qui n’ont pas encore de compte Google, le jeu pourrait permettre de leur insuffler l’envie d’en créer un, plutôt que de s’inscrire sur le Club des dresseurs.

L’ingénieux Google n’a donc pas fini de nous surprendre… et de peaufiner la qualité et le nombre d'informations qu'il détient sur vous !

Le jeu Pokémon GO dans les SERP 

Avec l’arrivée et l’engouement planétaire pour ce nouveau jeu, de nouvelles requêtes ont fait leur apparition sur les moteurs de recherche. 

En l’espace de quelques semaines, on comptabilise déjà pas moins de 74 000 recherches mensuelles en moyenne pour le mot-clé « Pokémon GO » en France. 

Le graphique ci dessous nous montre l’évolution de l’intérêt de la recherche « Pokémon GO » en France sur les 90 derniers jours. 

(*) Valeurs indiquées en indice comprises entre 0 et 100 où 100 correspond au record journalier atteint par une requête sur la période. 

Avant le mois de juillet 2016, l’intérêt pour cette recherche était quasi nul et progressivement, depuis le 5 juillet, il n’a cessé de croître de façon fulgurante pour atteindre le pic de 100% le 21 juillet 2016 (quelques jours avant sa sortie officielle).  Avec cet intérêt croissant, d'autres requêtes ont également fait leur apparition :

  • « pokéradar » : 140 requêtes mensuelles
  • « pokemon android » : 1300 requêtes mensuelles
  • « pokemon sur iphone » : 1300 requêtes mensuelles
  • « application pokemon » : 390 requêtes mensuelles
  • « arène pokemon » : 390 requêtes mensuelles
  • « pokeradar platine » : 70 requêtes mensuelles

Google.fr propose déjà plusieurs mots-clés de longue traîne en auto-complétion (comme quoi tout va très vite) 

ainsi que les knowledges graph du jeu alors que bien souvent, ces données mettent plusieurs semaines voir quelques mois pour effectivement être affichées. 

Pokémon GO : un enjeu pour les commerces locaux

Les Pokéstops sont des lieux où il est possible de récupérer des objets virtuels très utiles dans le jeu comme les pokéballs, nécessaires pour capturer les petites bestioles virtuelles. 

Les Pokéstops et les arènes sont devenus des moyens redoutables pour attirer les joueurs. Placés de façon « aléatoires » dans la vie réelle, on en retrouve beaucoup à proximité d’enseignes commerciales. D'ailleurs le bruit court que tous les Mcdonald's japonnais se sont transformés en arènes Pokémon GO sponsorisés mais aucune source fiable n'a encore validé ces rumeurs…

Dans un tel contexte, tout nous laisse suggérer que le jeu Pokémon GO va devenir une plateforme de plus en plus séduisante auprès des annonceurs et des marques, qui pourront sans doute l’utiliser dans le futur, moyennant finance, afin d'attirer de nouveaux clients !

Et à la revanche des sites ça donne quoi ?

A la revanche des sites, nous nous sommes essayés à Pokémon GO et il se trouve que nous n’avons que des pokémons rares dans nos locaux, comme le fameux Miaouss ! Vous êtes à la recherche de pokémons rares et avez des besoins en référencement naturel ?  Rendez-vous vite dans nos bureaux 🙂

 

Étiquettes :

<

ou contactez-nous au