typo3 ou wordpress

Typo3 ou WordPress : quel CMS choisir pour son projet ?


Sur le marché des CMS, il y a WordPress qui accapare 65% du trafic mondial les autres dont Typo3 avec 1% du trafic. D’entrée de jeu on peut se dire « je fais confiance au leader ! » mais ça peut vraiment valoir le coup de comparer les deux plateformes.

Les versions analysées

WordPress V5

  • Lancement de la Version 5 de WordPress – Décembre 2018
  • Release 5.4.1 de WordPress – Avril 2020
  • Chaque mise à jour est gratuite mais il faut l’installer si on a assez de compétences en développement ou le faire faire par son agence qui facturera logiquement l’opération et s’assurera que les fonctionnalités sont toujours opérationnelles.

Typo3 V10

  • Lancement de la version 10 de Typo3 – 21 avril 2020
  • Release Typo3 10.4.3 LTS – 19 mai 2020
  • Vous aurez remarqué le « LTS » associé à la version ce qui signifie long term support . Jusqu’au Avril 2023 un support est compris et permet les mises à jour de sécurité, la compatibilité avec les navigateurs … Au-delà il faut acheter l’extension de support « ELTS » entre 2000€ et 15000€ selon les cas

Quelque soit la plateforme on peut être rassurés puisqu’il y a des mises à jour régulières mais quoi qu’il y arrive il y a un coût.

Les fonctionnalités de WordPress & Typo3

Pour faire un choix, il est important d’éplucher les fonctionnalités des deux CMS pour s’assurer de partir avec celui qui répondra le mieux à vos besoins.

WordPress : prise en main simplifiée

De base wordpress permet de générer des pages très facilement avec l’éditeur de blocs.

Il nous permet de générer des contenus hiérarchisés sur plusieurs niveaux (les pages) et des contenus (articles) qui peuvent être plus flexibles (c’est-à-dire qu’ils peuvent être regroupés par catégories, par tags etc … ce qui peut être extrêmement pratique lorsqu’un article peut se rattacher à plusieurs classifications)

exemple : « une recette de quiche aux épinards » peut être rattachée à la catégorie « quiche » et aux tags « végétarien » et « plat principal »

Les articles permettent aux visiteurs de laisser des commentaires

Côtés droits d’accès, 5 rôles permettent d’enrichir le site en contenus (Super admin / Administrateur / Editeur / Auteur / Contributeur)
https://wordpress.org/support/article/roles-and-capabilities

C’est à peu près tout, ensuite, pour le reste il faudra installer des Plugins mais nous allons en parler après.

Typo3 : prendre le temps de se former

De base typo3 est un peu plus compliqué à prendre en main et le backend est austère. Mais une fois passé cette étape d’adaptation on se rend compte que le CMS permet de générer pas mal de templates de pages (notamment un formulaire de contact) et qu’il est assez simple de pré enregistrer ses propres templates pour ensuite les réutiliser directement en Backend.

Le formulaire de contact permet la collecte des mails (dans le respect de la loi) et l’envoi.

Le multilingue est géré par défaut et génère des balises hreflang comme il faut (ça c’est un vrai plus en SEO)

Ici le cas de tuicars.com. Les Hreflang se génèrent correctement pour les 3 langues cibleées.

La gestion des utilisateurs est très fine, il est possible de créer des groupes qui peuvent publier uniquement dans certaines parties du site, on peut interdire/autoriser de mettre des liens externes, …

Enfin le backend (backoffice) et frontend sont dissociés ce qui rend confortable les mises à jours. (ça les développeurs apprécierons !)

WordPress ou Typo3 quel est le meilleur en SEO ?

WordPress : personnalisez à l’infini

WordPress est un excellent CMS facile à prendre en main qui peut servir à faire tout type de site (media, présentation d’entreprise, site de recettes, petit e-commerce, … ) à condition de choisir un template adapté. (N’hésitez pas à passer quelques heures pour bien le choisir et à le payer, les templates gratuits sont généralement pauvres en fonctionnalités)

Pour l’aspect SEO il faut ajouter de plugins (extensions) pour :

  • Gérer le meta : title, description
  • Gérer le balisage sémantique (Schema.org, JSON-LD) …
  • Eviter les liens internes cassés
  • Gérer les redirections
  • Gérer le multilingue

Et s’assurer qu’ils soient toujours fonctionnels quand on fait une mise à jour.

Typo 3 : des fonctions natives intéressantes

Typo3 est plus compliqué à prendre en main mais ce CMS est taillé pour répondre à des structures qui font appel à un grand nombre de contributeurs.

Pour l’aspect SEO :

  • La solution gère le multilingue (hreflang) par défaut
  • Crée des redirections quand un contenu change de nom par défaut
  • Vérifie les liens cassés par défaut
  • Affiche les images en lazy loading par défaut

Mais quelques extensions (plugins) restent indispensables pour :

  • Gérer les redirections (surtout si vous migrez d’un autre CMS à typo3)
  • Voulez mettre en place un balisage sémantique (Schema.org, JSON-LD)

Au final, faut-il utiliser WordPress ou Typo3 ?

WordPress n’est pas meilleur que Typo3 (et inversement) en revanche les deux CMS ne font pas vraiment la même chose.

Si votre projet est amené à :

  • produire beaucoup de contenu
  • être visible à l’international
  • se coupler à des CRM / ERP  (type SAP)
  • collecter des données

Alors cela vaut clairement le coup de mettre les 2 CMS en concurrence

Sinon si l’objectif est :

  • de créer un magazine de contenu
  • de gérer le site avec quelques personnes
  • de présenter une entreprise et des services

Alors WordPress fera certainement l’affaire

Autre point important, puisque Typo3 est moins utilisé. (La communauté est très développée en Allemagne, Suisse, Pays nordiques) mais puisqu’il demande plus de compétences techniques les agences spécialisées sont souvent de qualité.

Pour faire simple :
Tout le monde peut faire un site WordPress mais il n’y a pas que des bons et peu de gens sont capables de faire un Typo3 mais la qualité est au rendez-vous.

Vous avez besoin d’une agence prête à vous accompagner pour votre projet WordPress ou Typo3 ?

Ressources WordPress :

Ressources Typo3 :

<